mercredi 20 novembre 2013

Clarus Mabret

_____Bonjour,
_____C'est une très jolie histoire que nous avons vécu ensemble avec le blog, et j'ai décidé de prendre une pause quant à sa rédaction. Je ne pense pas que ce soit un livre qui se ferme, je vous réécrirai peut-être plus tard (dans quelques mois ou quelques années) ou publierai peut-être des photos ou des textes de temps en temps... Disons simplement que c'est un chapitre qui touche à sa fin. _____J'ai fait ce choix car je ne vous trouve plus si réactif qu'avant, je ne reçois plus (ou presque plus) vos avis, je n'ai eu presque aucun commentaire depuis septembre, et d'après moi, les articles n'ont qu'une seule et unique raison d'être : l'échange. Échange qui n'a donc plus lieu depuis un moment déjà...
_____Le blog me prenait beaucoup de temps par semaine -un article demande plusieurs heures avant d'être publié- et le temps est précieux quand on est étudiant... J'ai un autre projet personnel (un peu plus personnel cette fois n'est-ce pas? ;)) qui est d'écrire... Je m'arrête donc de taper, mais je continuerai d'écrire.
_____J'espère que vous aurez vécu de jolis moments en me lisant, on se retrouvera peut-être plus tard... Peut-être ailleurs...

Tendrement,
Lou.

samedi 16 novembre 2013

Proust, mon amour

_____Good morning,


_____Vous avez été nombreux à me répondre par mail, texto, ou même sur facebook, mais je n'ai reçu qu'un commentaire de votre part, alors que vous avez été presque 200 à lire l'article... Je dois avouer que j'ai été un peu déçue par votre manque de participation, compte tenu de l'implication que je porte chaque semaine à vous écrire. C'est en partie pour cela que je n'ai rien publié mercredi dernier. Malgré tout, certains ont joué le jeu (merci !) et je leur dois une pitite recette, alors...

_____La pâtisserie que vous deviez trouver est la MADELEINE, et plus précisément la madeleine de Proust ! Dans son œuvre A la Recherche du Temps Perdu, la mère du narrateur apporte à ce dernier, afin de le réchauffer, une tasse de thé et une madeleine. Le goût de cette pâtisserie trempée dans le thé le bouleversera, et après avoir remis ces idées en place, le souvenir des dimanches après-midi passés avec sa tante, qui lui faisait justement gouter des morceaux de madeleine imprégnés de thé, le revint et plus encore, le narrateur le revécu.

_____Voici donc, specially 4 you, une recette inédite et facile de madeleine qui feront fondre tous ceux qui auront le privilège de les gouter !
- Préchauffer votre four à 180°.
- Battez 3 oeufs et 150 grammes de sucre en poudre jusqu'à ce que le tout blanchisse.
- Ajoutez-y 150 grammes de farine, un voile de sel, un demi sachet de levure, un sachet entier cette fois de sucre vanillé, 125 grammes de beurre fondu, et 70 grammes de poudre d'amandes (+une cuillère à café de miel pour les très gourmands !) 
- Beurrez les moules, sauf si ce sont des moules en silicones, et remplissez-les à moitié (les madeleines, ça gonfle !) 
- Enfournez jusqu’à ce que vos petits trésors soient dorés, soit environs une bonne grosse dizaine de minutes.
- Laissez refroidir avant de démouler.

Voilouuuu, bonne dégustation !


non, ce n'est pas un coquillage !

à bientôt,
Lou.

mercredi 6 novembre 2013

happy birthday + un défi à relever pour vous !

 _____Ladys and Gentlemen,

_____Demain, nous fêterons les 100 ans de la naissance d'Albert Camus (ahhh cet homme... nombreux sont mes proches qui savent Ô combien il me fascine et combien je l'idolâtre). Compte tenu de l'adoration que j'ai pour lui et vu l'importance de l’événement, il m'est impossible de faire comme ci de rien n'était et éviter le sujet sous prétexte que je me dois de vous écrire des articles les plus diverses possible. Alors, OUI, je sais, je parle pas mal de littérature ces derniers temps, mais l'admiratrice de Camus que je suis ne peut s'empêcher d'en dire quelques mots... Malgré tout, je ne voudrai pas perdre mes chers lecteurs, et en y réfléchissant bien, j'ai trouvé un compromis... roulement de tambours

_____
Je sais qu'il y a beaucoup de petits gourmands qui se baladent sur le blog, et aujourd'hui j'ai pensé à vous ; cette devinette est pour vous, ainsi que pour les férus de lecture, mais aussi pour les gens ayant un soupçon de culture et ceux qui aiment les défis. Je suis sûre que vous vous identifiez au moins à l'un d'entre eux ;) ALLEZ, on fait chauffer les cerveaux !


 Pâtisserie + littérature = ?

Indice : la pâtisserie que vous devez trouver symbolise dans notre langage courant les souvenirs invoqués par les sens (quand elle est associée à l'auteur qui en parle), et cet auteur la déguste, dans son récit, avec du thé.

_____Résolvez l'énigme, trouvez le résultat du petit calcul ci-dessus et la semaine prochaine (ou avant si vous êtes malins et rapides !), je publierai la recette du doux mêt que vous devez trouver, héhé.



 
Je compte sur vous, j'attends vos commentaires !!! Proposez tout ce qui vous passe par la tête, vous pourriez trouver la solution par un heureux hasard, qui sait !
Et peut-être que les gagnants auront une petite surprise... ;)


A vos marques... Prêt... COMMENTEZ !
Lou.




 Camus, hors-série Le Monde, exemplaire du Premier-Homme -son roman autobiographique- , calepin couvert d'une illustration de l’Étranger, et quelques notes.