vendredi 21 novembre 2014

Joyeux anniversaire bleu

___Lorsque que s'installe une quelconque situation compliquée, une petite part d'entre nous se retrouve bien souvent pris dans ses filets sans n'avoir rien demandé à personne, sans n'avoir eu son mot à dire, sans n'avoir fait aucun choix pour en arriver ici. 
Les enfants.
___Embrigadé et en route pour endosser le triste rôle d'"enfant soldat" ou "esclave sexuel" ; séparé de son père qui doit quitter la France, expulsé ; privé de l'école, des soins sanitaires car ne possède pas d'identité ; mariée à 13 ans comme 49% des Éthiopiennes... Ceci nous semble à des années lumières de notre petites vies tranquilles. Ceci, sont les histoires des petites filles et petits garçons qui respirent en même temps que vous sur notre Terre, a seulement quelques heures d'avions. 

___Hier, nous fêtions les 25 ans de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant, texte déclinant les Droits de l'Homme à ceux de l'enfant. La convention résulte d'un long processus qui fut finalement adopté en 1989 par l'ONU. Elle prône notamment le droit à l'éducation, à la santé, à la non-discrimination, à une famille, à un niveau de vie suffisant, à l'identité, à la protection en cas de conflit armé, mais aussi le droit d'être protégé contre les privations de liberté, contre le travail forcé, et tant d'autres choses... 
Parmi les 193 Etats reconnus par l'ONU, seulement trois d'entre eux n'ont pas ratifié le traité : les Etats-Unis (car certains Etats sont encore favorables à la peine capitale), la Somalie et le Sud-Soudan (à cause de contextes politiques troubles).


___Ceci me permet de vous parler de l'acteur principal de cette convention, agence que j'affectionne tout particulièrement : l'UNICEF. Ledit Fond des Nations Unies pour l'Enfance est un organe de l'ONU, consacrée à l'amélioration et à la promotion de la condition des enfants depuis 1946. Ses missions sont très larges, et consistent tantôt à apporter l'eau potable dans des bidonvilles africains, à militer contre le Sida (création de la série Shuga avec MTV), à vacciner massivement des enfants défavorisés, à prévenir contre la malnutrition, à réintégrer des enfants-soldats dans la société, mais aussi à construire des bibliothèques dans des lieux où règne la misère. L'action de l'UNICEF a la caractéristique d'être durable, c'est son souhait. L'organisation travaille alors main dans la main avec les Etats afin d'assurer une longévité et une continuité aux projets réalisés, une fois qu'elle aura quitté le terrain. Depuis presque 70 ans, les missions opérées sauvent des milliers d'enfants, de familles, mais il y a encore tant de choses à faire...


___Je suis militante UNICEF, mon rôle est de collecter certes, mais surtout de sensibiliser. Je veux être concise ce soir et aller à l'essentiel car je tiens à ce que chacun aille au bout de sa lecture sans s'ennuyer... Mais je souhaite de tout cœur discuter à nouveau de tout cela avec vous ! Vous parler des éléments et convictions qui m'ont portée jusque là, des humbles petits projets que j'ai pour participer à cette belle, grande aventure qu'est l'UNICEF. 
Avant un prochain article sur le sujet, si vous avez des interrogations, si vous souhaitez parler encore avec moi de l'UNICEF, de la Convention, si vous êtes curieux, n'hésitez pas et c'est les bras ouverts que je vous recevrais !

  • Dernière chose : si vous souhaitez faire un don, l'organisation vous propose de choisir ce que vous allez envoyer aux enfants. Une façon de savoir concrètement à quoi votre intervention va servir. Un livre, un jeu, un vaccin, un kit de protection contre Ebola, une malette "école en boîte" pour 40 élèves... Le choix est large ! Et ils ont tant besoin de nous...








Affectueusement votre,

Lou